Culture de l'aloe vera

Culture de l'aloe vera

La plupart des aloe sont des plantes de culture facile. Un certain nombre de ces plantes peut pousser dans le sud de l'Europe sans problème. On pourrait classer les aloès en trois catégories par rapport à leurs exigences climatiques:

  • Déserticoles: Très chaud dans la journée, très frais la nuit, pluviométrie très faible. Ensoleillement intense pendant toute l'année( Aloe dichotoma, pearsoni ou asperifolia).
  • De savane: Chaud dans la journée, frais dans la nuit, pluviométrie très marquée d'une saison à l'autre. Ensoleillement variable, mais souvent important. Sol riche en humus( La plupart des aloès et parmi lesquelles Aloe capitata, helenae, vaombe ou encore africana).
  • Montagnardes: Frais dans la journée, froid à très froid la nuit, les chutes de neige ne sont pas rares. Les pluie en géneral variables, fort ensoleillement( Aloe marlothii, broomii ou plicatilis).

Plus généralement les aloès demandent un fort ensoleillement et la plupart affectionnent le plein soleil. Elles ont besoin d'un sol à la fois riche et poreux: Un mélange 1/3 de terre de jardin, 1/3 de sable grossier, 1/3 de terreau bien décomposé. La plupart des aloès préfèrent ne pas être exposées à des températures négatives: Il est donc nécessaires de les planter en pot pour pouvoir les mettre sous abri l'hiver. Mais de nombreuses espèces vivent dehors dans le sud de la France, même en hiver(Aloe maculata, ciliaris, arborescens ou encore alooides). Les arrosages doivent être copieux l'été et faible voir nul l'hiver. On peut multiplier les aloe vera de différentes manières:


  • Le semis: Le plus difficile est de trouver des graines. Il faut placer les graines en pot, sur un mélange 1/2 sable grossier - 1/2 terreau bien décomposé et les recouvrir d'une très fine couche de sable grossier. Maintenir toujours humide, mais pas détrempé, jusqu'à la germination.
  • Le bouturage: Se pratique uniquement pour les espèces rampantes car elles sont souvent très ramifiées, on peut aussi le faire avec des branches d'aloès dites arbustives comme A.plicatilis. Il suffit de prélever une bouture et de l'enfoncer de quelques centimètres dans le même mélange que pour les semis après avoir fait cicatriser la plaie quelques jours. Laissez sécher entre deux arrosages.
  • On peut aussi prélever des rejets produits par la plante-mère. Il faut qu'ils aient des racines, donc ils ne doivent pas être trop petits (environ 1/6 de la plante mère). Rempotez dans le mélange pour semis